Et si cet été vous tentiez l’aventure vélo en famille ?


De plus en plus de parents sont séduits par ce concept à la réputation grandissante : partir
en itinérance à vélo à travers la France, visiter, prendre le temps, découvrir et rencontrer.
Outre l’idée déjà alléchante, le fait de partager cette expérience ensemble attise la curiosité
des familles en quête de nouvelles sensations. L’idée est de partir en mode basique, sans
extra, mais simplement avec ce dont on a besoin pour son confort quotidien. Il s’agit aussi
de faire l’expérience de la slow life, à savoir le fait de pédaler, s’arrêter, visiter, goûter le
glacier du coin, repartir, profiter…


Si c’est votre premier voyage à vélo en famille, on vous conseille de partir sur un itinéraire
facile, du style voie verte, avec des étapes journalières relativement courtes (15 à 25 km, et
la Flow Vélo est un itinéraire parfait pour ça), histoire de lancer la machine. Ne surestimez
pas vos capacités, car une crampe est vite arrivée, ou pire : une grosse fatigue musculaire
pourrait mettre fin à vos vacances. L’énergie des enfants est également à prendre en
compte : vous réaliserez rapidement à quel point il est impossible de les motiver, même
traînés dans leur carriole, s’ils ne sont pas correctement reposés. Faites donc des haltes
fréquentes, et profitez-en pour visiter ! Et si vous avez un doute sur le concept, n’hésitez pas
à tester en partant, pour commencer, simplement à la journée et près de chez vous.

 

famille enfants à vélo


Une expérience enrichissante


Petits et grands ne peuvent qu’être émerveillés devant un quotidien rythmé de tant de
découvertes ! Au fil des jours et des kilomètres, tous ensemble, apprenez de nouvelles
choses, admirez de nouveaux paysages, rencontrez de nouvelles personnes ! Pour cela
aussi, l’itinérance est une jolie tranche de vie : à la croisée des chemins, d’autres parents
avec leurs bambins, les grands qui papotent, les petits qui se défoulent ensemble.


Dans le développement de l’enfant, ce genre d’expérience est très fondateur. C’est ce qui
vous permettra de planter en eux cette petite graine de curiosité, cette soif d’aventures, et
qui ouvrira leur esprit pour devenir au moins aussi géniaux que leurs parents. La notion de
sensation est aussi cruciale, puisque le fait de jouer dehors, en touchant la terre, en se
promenant pieds nus, s’autorisant à se salir, renifler l’odeur des fleurs… C’est une parfaite
opportunité de développer ses 5 sens (et peut-être même le 6ème avec un peu de chance).


C’est aussi un moyen de leur montrer que de nos jours, il n’y a pas que les écrans pour
s’amuser. Faites-leur vivre un séjour à la sauce vieille-école, comme “quand j’avais ton âge”,
à grands coups de cache-cache et chat-perché en extérieur. Par facilité, on a aujourd’hui
tendance à proposer la console ou la télé à nos bouts de choux pour les occuper, les calmer.
Mais n’oublions pas les vertus du grand air, il n’y a définitivement rien de mieux pour les
défouler comme pour les apaiser !

 

jeune enfant vélo plage


S’organiser avant de prendre le large


Mine de rien, ce genre de projet, aussi minimaliste soit-il, nécessite un certain niveau
d’organisation. Pensez aux différentes dimensions de vos vacances : les kilomètres à
parcourir, le soleil, la pluie, les journées, les dodos, les petits “accidents” de parcours du
style de la couche qui déborde, etc. Le plus compliqué sera de faire tenir tous ces éléments
dans vos “petites” sacoches à vélo, mais on ne doute pas de vous, vous y arriverez très bien
! N'hésitez pas à consulter pour cela notre rubrique dédiée pour préparer votre voyage.


Allez à l’essentiel : peu de change, puisqu’avec une lessive à la main et un bon créneau
météo pour faire sécher votre linge, vous pourrez faire des miracles. Si vous choisissez
l’hébergement en camping plutôt qu’en bivouac, ce point sera d’autant plus facilité si
l’établissement propose un service de blanchisserie. On vous en dit un peu plus dans la
partie check-list juste en-dessous.


Côté matériel: déjà, pour une aventure de cette ampleur, il ne faut pas lésiner sur la question
de l’équipement. Mais avec les enfants, inutile de vous préciser que le risque ne se prend
même pas. Plus confortable qu’un siège bébé : la remorque vélo. Cette solution sera bien
plus confortable pour vos bouts de choux (existe en 1 ou 2 places) que d’avoir le dos à 90
degrés tout du long. Rendez-vous chez Les Petits Baroudeurs pour vous aider à choisir la
remorque adaptée à votre projet ! Petit conseil pratique : faites réviser votre vélo avant le
départ, il ne s’agirait pas d’avoir de mauvaise surprise ! Et pourquoi ne pas apprendre les
quelques manipulations de base, comme changer sa chambre à air ou y mettre une rustine
en cas de crevaison par exemple.

 

Parent enfant vélo remorque


Pour transporter sa progéniture, plusieurs solutions existent : déjà, s’ils sont en âge de
rouler seuls, laissez-les battre de leur propres ailes sur un vélo adapté à leur taille, pour
qu’ils vivent l’aventure pleinement. Autrement, le système de traction Follow-me permet de
fixer le vélo de votre mini-pouce juste derrière le votre, pour le faire avancer au même
rythme que vous ! Évidemment et comme évoqué plus haut, la fameuse remorque vélo reste
la meilleure option, surtout avec des enfants en bas âge.


Point sécurité : on n'oublie évidemment pas sa trousse de secours pour les petits bobos
(focus crème solaire !), le casque pour tout le monde, et le gilet de signalisation pour rester
bien visible en cas de besoin.


Le bonheur au quotidien


Pour que tout se passe pour le mieux durant votre périple, un maître-mot : l’organisation !
C’est le secret pour des vacances avec l’esprit tranquille. Prévoyez un programme quotidien
avec, au moins en estimation, vos étapes du parcours, le nombre de kilomètres à effectuer,
la météo prévue, vos repas, les visites à faire sur place… Cela vous évitera notamment de
passer à côté de pépites qui se trouvaient juste sur votre chemin !


Pour bien vivre l’itinérance à vélo et comme nous l’avons déjà énoncé plus haut, ne chargez
pas trop vos étapes. Ça vaut pour votre confort comme pour celui des petits. Et puis, le but
de ce genre d’aventures, c’est aussi de profiter de la dolce vita, de prendre son temps, et
d'admirer tout simplement.


Cette organisation vous permettra ainsi de donner satisfaction aux enfants, qui peuvent
parfois se prendre le choux à force de barrouder, notamment quand la fatigue s’accumule ou
que la météo est un peu capricieuse. Prévoyez également, selon leur âge et s’ils ne roulent
pas sur leur propre vélo, des activités pour les occuper pendant que vous roulez (s’ils ne
sont pas déjà en train de ronfler à l’arrière !). De la même façon, emportez avec vous des
jeux (il existe des formats mini pour le jeu de l’oie, les petits chevaux etc.) pour les divertir
au camping, après une bonne journée de route !

 

parent enfant siège vélo


Check-list de la famille sur roues


Vu le peu de choses auxquelles vous avez droit dans vos sacoches et le sac à dos étant
plutôt inconfortable ici, le moindre oubli peut s’avérer relativement gênant au quotidien.
Néanmoins, inutile d’avoir peur : vous ne partez pas au fin fond du far-west, il sera donc
toujours possible de rattraper le coup en passant dans une supérette sur la route. Sinon,
pour tout le reste :


DODO


- Matelas
- Duvet
- Coussin
- Tente


À adapter selon votre choix : bivouac ou camping ? Sinon, il vous sera aussi possible de
passer toutes vos nuits dans des hébergements “fermés” : hôtels, chambres d’hôtes et gîtes
sont disponibles tout autour de l’itinéraire.


MIAM MIAM


- Quelques barres vitaminées, gels caloriques pour les coups de mou


Au vu du minimalisme imposé dans ce genre de périple, il vous sera compliqué d’emporter
avec vous de la nourriture au point d’être autonome sur tout le trajet. Préférez dans ce cas
les services de restauration et snack sur place, ou faites-vous courses au jour le jour, au gré
des épiceries et commerces se trouvant sur votre chemin.


BOBO


- Crème solaire
- Biafine en cas de coups de soleil
- Paracétamol
- Pansements
- Anti-moustiques
- Apaisant pour piqûres
- Tire-tiques
- Spray désinfectant
- Compresses, bandages


INDISPENSABLES


- Couvre-chef pour éviter les insolations
- Lunettes de soleil pour petits et grands
- Grandes sacoches de transport pour vélo
- Trousse de toilette basique (brosse à dents, dentifrice, savon solide, gants de
toilette)
- Gourdes pour faire des réserves d’eau
- Panneau solaire pour recharger les téléphones (et les câbles qui vont avec,
évidemment)
- Change pour bébé : couches, lingettes, crème
- Sacs poubelle


SÉCURITÉ


- Casque pour tout le monde
- Gants, pour éviter d’abîmer ses mimines en cas de chute
- Gilet de signalisation “au cas où”
- Écarteur de trafic si besoin


Alors, on part quand ?