L'île d'Aix

La plus insulaire des îles charentaises

C’est sur cette petite île, pleine de charme, que se termine l’itinéraire de la Flow Vélo®. Mais c’est aussi là que l’aventure commence ! Pour arriver sur l’île d’Aix, il faudra prendre le bateau à Fouras depuis la pointe de la Fumée. Savourez la traversée maritime vers la terre promise : la bicyclette est le seul moyen de locomotion admis sur l’île !

Le tour de l’île d’Aix à vélo

L’île d’Aix est un écrin de verdure à l’allure sauvage, blottie entre ses deux grandes sœurs, Ré et Oléron. Ce croissant de sable, long de 3 kilomètres et large de 700 mètres, réserve au visiteur l’enchantement d’une escale insulaire. Toute proche du majestueux Fort Boyard, l’île d’Aix offre des points de vue remarquables sur la mer des pertuis, qui n’est jamais bien loin du chemin cyclable.

Si à vélo, on en fait le tour en moins d’une heure, prévoyez davantage pour profiter pleinement de la visite de l’île d’Aix. Au sud, se trouve le bourg situé à l’intérieur des remparts, au centre, dominent les paysages de plage et de marais tandis qu’au nord, la forêt et ses criques rappellent la Méditerranée. Prenez le temps de découvrir chaque recoin de la plus insulaire des îles charentaises !

Pour explorer la forêt de pins et de chênes verts située au nord de l’île, posez vos vélos aux abords du Fort Liédot du côté du Bois Joly. En effet, les chemins du petit bois sont exclusivement réservés aux piétons ! Mais parcourir l’île d’Aix en deux-roues offre l’avantage de vagabonder d’une plage à l’autre, selon la direction du soleil ou du vent.

Le bourg fortifié par Vauban

L’arrivée sur l’île d’Aix conduit vers une porte à pont-levis, percée au milieu de remparts qui protègent le bourg et le reste de l’île. Celle-ci mène à la place d’Austerlitz, devenue aujourd’hui une esplanade bordée de cyprès, où l’on se plaît à pique-niquer. Derrière l’ancienne place d’armes, où Napoléon y marqua l’esprit des Aixois en 1808 et 1815, on distingue les premières maisons de l’unique centre-bourg.

Au milieu des petites maisons basses aux volets verts ou bleus, d’élégantes façades bourgeoises s’élèvent dans la rue principale du village. Vous serez sans doute surpris par la couleur rose de certaines demeures !

Cette exception aixoise est due à la belle Américaine Eva Gebhard, surnommée la bonne fée de l’île d’Aix. L’épouse du baron Gourgaud avait un goût immodéré pour le luxe et l’excentricité ; elle souhaitait que tout soit rose dans sa maison. C’est ainsi, qu’elle orna de rose les façades, les murs des pièces, le mobilier, y compris...les tourterelles du jardin qu'elle fit teindre de cette couleur !

Le couple Gourgaud, qui s’est amouraché de l’île d’Aix dans les années vingt, a laissé son empreinte dans le village : l’ancienne maison du Gouverneur, le musée Napoléonien et le musée africain. Le baron Napoléon Gourgaud et son épouse ont contribué à la valorisation touristique de ce petit coin de paradis !

Les fortifications de l’île d’Aix

Dès la fin du 17e siècle, l’île d’Aix devient un maillon stratégique du système défensif de l’arsenal de Rochefort. Située face à l’estuaire de la Charente, sa position était idéale pour assurer la protection des navires sortants des bassins de radoub.

Pour protéger l’entrée du fleuve, Vauban dessina le fort de la Rade édifié au sud de l’île d’Aix. Pourtant ces défenses restèrent insuffisantes lors de l’attaque anglaise de 1757. Une nouvelle victoire des Anglais en 1809 lors du combat dit des Brulôts, obligea Napoléon à compléter la défense de la pointe orientale de l’île.

Dès 1810, on termine les travaux du fort Enet, on complète les fortifications du fort de la Rade et on construit le fort Liédot au nord de l’île. L’enceinte carrée bastionnée aux extrémités, pouvait accueillir 600 hommes et toute la population de l’île.

Profitez de la promenade sur la pointe Sainte-Catherine pour contempler le point de vue sur l’île d’Oléron et le fort Boyarddepuis les remparts du fort de la Rade. Profitez de la visite du Fort Liédot pour découvrir l’exposition « Les mystères du Fort Boyard » qui relate toute l’épopée de sa construction jusqu’au célèbre jeu télévisé.

Ne manquez pas le dernier bac Fouras-Aix pour rejoindre le continent, sans quoi, il faudra passer la nuit sur l’île, au camping du fort de la Rade ou à l’hôtel Napoléon !